lundi 18 septembre 2017

Jeudi 21 Septembre, deuxième jour de mobilisation 
contre la loi Travail XXL!!!
Grève et manifestation!!!


L’offensive menée par Macron au profit de la bourgeoisie est globale. Notre riposte doit l’être aussi. Macron veut abolir le salariat au profit de la bourgeoisie. Nous voulons l’abolir aussi mais au profit des travailleurs et des travailleuses ! Pour lire la suite, cliquez ici


LES RASSEMBLEMENTS GARDOIS :
ALES : 10h30 - Sous-préfecture
NIMES : 10h30 - Maison Carrée
LE VIGAN : 10h30 - Mairie
UZES : 17h30 – Esplanade
BAGNOLS/CEZE : 18h00 - Poste


mardi 9 mai 2017

Macron élu : les raisons d’être en colère, de se réjouir et de s’engager

Le Pen éliminée, c’est tant mieux. Le problème, c’est que la politique antisociale de Macron continuera à servir de marche-pied au FN. Heureusement, son gouvernement patchwork droite-gauche promet d’être fragile, donc vulnérable aux luttes sociales. A nous toutes et tous de lui faire barrage et de bâtir une alternative révolutionnaire.
Emmanuel Macron sera donc président ! Le candidat du patronat l’a emporté sur la fasciste relookée Marine Le Pen.
Pour les électrices et électeurs de gauche, c’est un maigre soulagement (Le Pen est éliminée), aussitôt supplanté par une franche frustration (Macron est élu). Pour celles et ceux qui ne croient pas que la politique institutionnelle puisse changer quoi que ce soit, comme à Alternative libertaire, cette élection ne fait que reconfigurer les modalités de la lutte.

La suite ici

 

jeudi 13 avril 2017

Agir c’est mieux qu’élire : pour une alternative libertaire !




À quoi sert l’élection présidentielle ? À choisir un président parmi des candidats et candidates qui, pour la plupart, ne proposent que de s’adapter aux lois des patrons et du marché. Le prochain hôte de l’Elysée ne pourra que se plier aux règles du système économique en place : le capitalisme.Or, dans ce système, il n’y a qu’une seule chose qui compte : le profit. Et pour maintenir la croissance, on n’hésite pas à plonger des millions de personnes dans la précarité (à commencer par les femmes...), à piller les ressources naturelles des pays du Sud, à saccager la planète et à bétonner des écosystèmes pour de grands projets complètement inutiles.

Pour lire la suite, cliquer ici

mercredi 21 décembre 2016




Les images du génocide d’Alep ne cessent d’être diffusé sans que cela émeuvent le gouvernement français. Car si d’un côté  il a œuvré pour faire voter à l’ONU l’envoi d’observateurs, de l’autre il poursuit sa fabrication et ventes d’armes… Record !!!
Voici deux liens qui ventent la réussite… Des gouvernements Valls et Cazeneuve :

Voici un dialogue (presque) inventé entre deux marchands d’armes (Avertissement : toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite)

Guerre en Syrie, tout le monde n’est pas choqué !!!


Jean Bernard : Salut Bertrand, alors comment vont les affaires ?
Luc : Eh bien écoute, très bien. Heureusement, il reste encore quelques citoyens à Alep, les bombardements peuvent continuer…
Jean Bernard : Plus pour longtemps. J’ai  entendu dire que le gouvernement français voulait la suspension des bombardements, tout comme l’ONU…
Luc : l’ONU ? Ils ne se mettront jamais d’accord et comme ils ont instauré le droit de véto cela n’arrivera pas… Oui, parce que s’ils évacuaient la population d’Alep, les gens ne comprendraient pas que l’on bombarde des quartiers vides…
Jean Bernard : Quand même, tu as vu ces images de ruines ?
Luc : Ah oui, ça c’est grâce aux drones que nous avons conçu et commercialisé. Les images sont achetées à prix d’or par Vincent et Martin.
Jean Bernard : Il va falloir des années pour reconstruire cette ville, pour pouvoir reloger tous ces habitants…
Luc : Justement, les images permettront à Martin et Jean-Baptiste d’évaluer les travaux à réaliser, puis ensuite négocier les tarifs avec le Président en place…
Jean Bernard : Jean Baptiste, c’est qui celui-là ?
Luc : c’est un jeu de mot…Jean Baptiste Poquelin…« Poclain »
Jean Bernard : Je ne vois pas ???
Luc :: Poclain…Molière…ce n’est pas grave
Jean Bernard : A propos du Président de Syrie, c’est plutôt un dictateur ???
Luc : Et c’est tant mieux, c’est plus facile pour négocier…
Jean Bernard : Encore une fois, les diplomaties européennes et l’ONU risquent de mettre un holà à tout ce business avec ces pays…
Luc : Impossible, car tous ces homme politiques européens ont besoin de nous, hommes d’affaires, et dictateurs pour financer leurs campagnes électorales.
Jean Bernard : Cela ne me semble pas très catholique tout ça…
Luc : Justement, en parlant de catholique, c’est ce qui permet d’amener de l’humanité dans ces conflits. Tu as vu les médias parlent de catholiques, musulmans, chrétiens, islamistes,… Les personnes qui sont devant leur poste de télé pensent qu’il s’agit d’une guerre de religion, ils donnent de l’argent aux ONG, qu’ils peuvent déduire de leurs impôts, et leur conscience est donc préservée…
Jean Bernard : C’est vrai…
Luc : Bon alors, on l’ouvre ce château Yquem 1995 ? Il paraît que c’est la date préférée des syndicalistes qui pensent qu’ils ont gagné sur les capitalistes ???
Jean Bernard : Tu as raison, à la tienne… Dis-moi, c’est quoi ces bruits dehors ???
Luc : Ah merde ! C’est Alternative Libertaire qui a organisé un rassemblement pour demander l’arrêt de toutes les guerres… Heureusement qu’ils ne sont pas nombreux !!!

vendredi 2 décembre 2016

Grande Marche contre le chomage et la précarité

Une  manifestation contre le chômage et la précarité aura lieu ce samedi 3 décembre à 14h à Nîmes, depuis la place Jean Robert et ce en direction de la Préfecture.



Cette manifestation est la déclinaison locale de la traditionnelle manif nationale des chômeurs et chômeuses à Paris :

lundi 14 novembre 2016

SAMEDI 26 NOVEMBRE 2016

Salle André Malraux (quartier Chemin Bas d'Avignon)
à partir de 14h00 jusque 23h00:
"Les 80 ans de la Révolution espagnole"

C’est lors de la Révolution espagnole de 1936 que les libertaires touchent au plus près l’utopie que des générations de militants et militantes avaient porté au quotidien. Une expérience autogestionnaire exceptionnelle se fit jour. Un exemple quasi unique dans l’histoire du mouvement ouvrier international.
 
Exposition, débat, concert Flamenco avec Pépé Linarès, restauration sur place, entrée libre

vendredi 11 novembre 2016

26 novembre Expo-Débat Nîmes: 1936-2016 - Actualité de la Révolution espagnole

1936-2016 : Actualité de la Révolution espagnole

Alternative libertaire Gard organise, au centre social André-Malraux à Nîmes, le samedi 26 novembre 2016, une journée consacrée aux 80 ans de la Révolution espagnole.
C'est lors de la Révolution espagnole de 1936 que les libertaires touchent au plus près l'utopie que des générations de militants et militantes avaient porté au quotidien. Une expérience autogestionnaire exceptionnelle se fit jour. Un exemple quasi unique dans l'histoire du mouvement ouvrier international.
Sitôt le coup d'État militaire (Pronunciamiento) déclenché par le général Francisco Franco, le 18 juillet 1936, la résistance s'organise. Elle est avant tout le fait des syndicats et des organisations révolutionnaires. Le gouvernement de Frente Popular, élu en février 1936, reste impuissant.
En Aragon, dans le Levant, dans une partie de la Castille et surtout en Catalogne, les armées « nationalistes » sont mises en déroute par la seule mobilisation de la classe ouvrière, organisée majoritairement au sein du syndicat libertaire : la CNT.
Une révolution sociale et économique, du fait de centaines de milliers de femmes et d'hommes, changea la structure sociale de ces régions selon un modèle de société égalitaire et anti-autoritaire.

Déroulement de journée :

Une vidéo de présentation du débat : https://vimeo.com/171966001

A Samedi 26 novembre, donc !!!!
Alternative libertaire Gard




mardi 20 septembre 2016

Communiqué AL Gard : Ce n’est pas les pauvres qu’il faut accuser de fraude à la CMU… C’est le Capitalisme qui est coupable de cette pauvreté!






Ce n’est pas les pauvres qu’il faut accuser de fraude à la CMU…
C’est le Capitalisme qui est coupable de cette pauvreté !!!!

Alternative libertaire Gard réagit à l’article du Midi Libre du 07 septembre 2016 : « CMU : le Gard au 3è rang national » Cet article précise : « …qu’une cellule spéciale a été mise en place pour recouper les informations fournies par les bénéficiaires et détecter les  éventuelles erreurs ou carrément les fraudes avérées. Désormais, nous sommes en mesure de demander les comptes bancaires aux personnes qui bénéficient de l’aide…. »
C’est toujours la même rengaine, ce sont toujours les pauvres qui plombent le budget de la sécu, ce sont toujours les pauvres qui fraudent…
Si les militant-e-s d’Alternative Libertaire sont descendus dans la rue, ont organisé des luttes et des grèves aux cotés de milliers de salarié-e-s, précaires, étudiant-e-s, retraité-e-s, c’est qu’ils veulent  un autre  modèle de société :

·         Un partage égalitaire des richesses
·         Une diminution du temps de travail pour que chacun puisse travailler
·         L’autogestion de la société par la population
Le modèle capitaliste ne fait qu’enrichir les plus riches et ne fait qu’augmenter le nombre de pauvres. Après l’emploi accrue d’intérimaires, la mise en place de multiples contrats précaires, les temps partiels imposés aux femmes, c’est maintenant « l’Ubérisation » où chacun serait son propre « entrepreneur », c’est encore une nouvelle idée des capitalistes pour encore une fois casser le système social et en particulier la sécurité sociale et la retraite par répartition.

Quelques chiffres qui montrent où se situe la fraude sociale par rapport à la fraude fiscale
Fraude au RSA : 60 millions d’euros,
Fraude pour travail non déclaré par les entreprises : 190 millions d’euros,
Fraude fiscale : 2989 millions d’euros

Alternative Libertaire propose un projet communiste libertaire où les femmes et les hommes pourront vivre dignement dans une société plus égalitaire, démocratique et respectueuse de l’environnement.